Une fille, c'est un peu comme la cigarette. On l'allume, parfois on la roule, on aime pas la partager, certains en ont tout le temps d'autres galère à en avoir une, on peut la taxer à quelqu'un, on la jette quand on l'a bien tirée. Sauf que le jour où on devient vraiment dépendant, c'est elle qui a le pouvoir.